Plus les gens ont peur, plus ils utiliseront un écran solaire

Les chercheurs conseillent donc aux médecins de faire... (Photo Mary Godleski, AP)

Agrandir

Les chercheurs conseillent donc aux médecins de faire appel aux sentiments de leurs patients quand vient le temps de les convaincre de la nécessité d'utiliser un écran solaire.

Photo Mary Godleski, AP

Agence France-Presse

La peur viscérale de souffrir d'un cancer de la peau, bien davantage que des données scientifiques mettant en garde contre les dangers du soleil, incitera les gens à utiliser un écran solaire, préviennent des chercheurs américains.

Près de 1500 personnes choisies au hasard et sans histoire de cancer de la peau ont été interrogées concernant leur utilisation d'un écran solaire. Les réponses allaient de 32% qui ne l'utilisaient «jamais» à 14% qui en appliquaient «toujours».

Les scientifiques de l'Université de Buffalo ont décelé un lien direct entre l'éducation et l'utilisation d'un écran solaire, tandis que les hommes et les participants non-blancs étaient les moins susceptibles d'en appliquer.

Dans tous les cas, par contre, la peur avait une influence plus importante sur le comportement des gens que des données informatives. Plus les participants avaient peur, plus ils étaient susceptibles d'utiliser un écran solaire.

Les chercheurs conseillent donc aux médecins de faire appel aux sentiments de leurs patients quand vient le temps de les convaincre de la nécessité d'utiliser un écran solaire, plutôt que de les inonder de données concernant le cancer de la peau.

Les conclusions de cette étude sont publiées dans le Journal of Behavioral Medicine.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer