Québec annonce une baisse des primes annuelles d'assurance médicaments, même si le régime est loin de faire ses frais.

Patrice Bergeron LA PRESSE CANADIENNE

Pour la première fois depuis la création du régime en 1997, la prime maximale annuelle diminue, passant de 600 $ à 563 $.

Pourtant, le régime est déficitaire de 2,2 milliards $, puisque les contributions ne suffisent pas à couvrir ses coûts.

Le ministre de la Santé, Yves Bolduc, estime qu'il s'agit là de «technicalités». Il a choisi de réduire les primes pour faire bénéficier les cotisants des économies de 160 millions $ réalisées grâce à l'achat de médicaments génériques.