Les ravages de l’imposant brasier qui a avalé 60 000 d’hectares depuis le 16 juin dernier dans le secteur de Chute-des-Passes au Lac-Saint-Jean sont visibles dès le kilomètre 83 du Chemin des Passes-Dangereuses. Les premières traces du passage de l’incendie découlant fort probablement d’un feu de camp mal éteint sont dénotées aux abords de la route de gravier.

Le Quotidien

La végétation brûlée est visible, et ce, à perte de vue à la hauteur du kilomètre 91. L’habituel vert de la nature laisse sa place à de longs squelettes d’arbres noirs. Le nouveau paysage fort surréel s’étend ainsi sur plusieurs kilomètres.

PHOTO GIMMY DESBIENS, LE QUOTIDIEN

>>> Lisez la suite de l'article sur le site du Quotidien