Un homme de Granby détenu depuis cinq mois pour avoir tenu une pléthore de propos racistes et violents sur internet a reconnu ses torts, mardi. Valentin Auclair, 38 ans, a plaidé coupable à l’accusation d’avoir incité à la haine contre un groupe identifiable par le truchement des réseaux sociaux.

Pascal Faucher
La Voix de l’Est

Suivant une suggestion commune de la poursuite et de la défense, la juge Danielle Côté, de la Cour du Québec, l’a condamné à sept mois et demi de prison, soit l’équivalent du temps d’incarcération déjà purgé et calculé en tant que « détention préventive ». M. Auclair a donc retrouvé sa liberté dans la journée.

> Lisez l’article complet sur le site de La Voix de l’Est