Les régions du Québec en ont assez d'attendre pour avoir accès au réseau des réseaux et demandent au gouvernement caquiste de tenir ses promesses sur le branchement dès son premier budget.

Mis à jour le 17 janv. 2019
PIERRE-ANDRÉ NORMANDIN LA PRESSE

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) a rencontré cette semaine le ministre des Finances, Eric Girard, dans le cadre de ses consultations prébudgétaires. Son président, Jacques Demers, indique que la priorité des municipalités est de loin l'accès à l'internet haute vitesse. Lors de la dernière campagne électorale, la Coalition avenir Québec s'était engagée à investir 400 millions au cours des quatre prochaines années. Mais investir de l'argent frais ne suffira pas.

Pour réussir le virage, la FQM propose d'impliquer davantage les municipalités. Au lieu de simplement accorder des subventions aux entreprises de télécommunications, l'organisation propose de favoriser les installations détenues par les municipalités ou qu'elles aient à tout le moins leur mot à dire sur les subventions accordées au privé.