La dame de 67 ans sauvagement agressée dans la nuit de dimanche à lundi dans le secteur Montréal-Nord est morte de ses blessures mercredi après-midi.

Catherine Handfield LA PRESSE

La victime avait subi un grave traumatisme crânien après avoir été battue par trois adolescents qui voulaient lui voler son sac à main. L'agression est survenue sur le trottoir, à l'angle des boulevards Henri-Bourassa et Saint-Vital, après que la sexagénaire fut sortie de l'autobus.

Les trois suspects, âgés de 15 et 16 ans, ont plaidé non-coupables mardi à des accusations de tentative de meurtre, de vol qualifié et de complot. «Évidemment, les accusations vont changer à la lumière des récents développements», a souligné le porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Olivier Lapointe.

Les trois suspects devraient comparaître de nouveau jeudi pour être accusés d'homicide involontaire ou de meurtre au second degré.

Il s'agit du huitième homicide à survenir sur le territoire du SPVM en 2009.