Une enquête visant à éclaircir les circonstances de l'une des pires tragédies routières impliquant une équipe sportive au Canada a mené à l'élaboration de 24 recommandations pour éviter qu'un tel accident ne se reproduise.

LA PRESSE CANADIENNE

Le jury d'une enquête du coroner à Bathurst a suggéré que des vérifications externes soient effectuées pour s'assurer que les écoles respectent la réglementation provinciale en matière de transport, et qu'une politique soit établie pour gérer le transport d'élèves en cas de mauvais temps.

Les recommandations font suite à huit jours de témoignages lors de l'enquête du coroner relativement à la collision survenue en janvier 2008 qui avait coûté la vie à sept jeunes joueurs de l'équipe de basketball de l'école secondaire Bathurst et à l'épouse de leur entraîneur.

Les membres du jury ont présenté 21 recommandations, tandis que le coroner Greg Forestell en a avancé trois autres, incluant la réparation de l'accotement où est survenu l'accident.

Le coroner Forestell a aussi suggéré que les propriétaires de fourgonnettes pouvant asseoir au moins 15 passagers soumettent leur véhicule à des inspections mécaniques tous les six mois, et que seuls les détenteurs de permis de conduire d'autobus de classe 2 soient autorisés à conduire des véhicules scolaires, et non les entraîneurs ou les parents.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick n'est pas forcé d'adopter ces recommandations.