Le Chef d’état-major de la Défense, le grand patron des Forces canadiennes, se retire de ses fonctions en raison d’une enquête de la police militaire sur une potentielle inconduite.

Philippe Teisceira-Lessard Philippe Teisceira-Lessard
La Presse

L’amiral Art McDonald avait été nommé à ce poste prestigieux le mois dernier.

« Le Service national des enquêtes des Forces canadiennes peut confirmer qu’il y a une enquête au sujet de l’amiral Art McDonald », a indiqué le ministre de la Défense, Harjit S. Sajjan, dans un communiqué publié tard dans la soirée de mercredi.

PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Harjit S. Sajjan

« J’ai été informé que l’amiral McDonald s’est volontairement retiré de ses fonctions le temps que l’enquête suive son cours », a-t-il ajouté.

Le ministre Sajjan ne précise pas la nature exacte des allégations visant l’amiral McDonald.

« Comme je l’ai dit, je prends les allégations d’inconduite très au sérieux, ajoute son communiqué. Je continue d’agir de manière décisive lorsque des allégations d’inconduite sont présentées ; peu importe le rang ou le poste qu’occupe la personne visée. »

L’amiral Art McDonald est remplacé par lieutenant-général Wayne Eyre sur une base intérimaire.

Le prédécesseur de M. McDonald à la tête des Forces canadiennes, le général Jonathan Vance, a lui aussi été visé par des allégations d’inconduite.