L'Île-du-Prince-Édouard est la seule province canadienne sans faculté de médecine. C’est aussi celle où les temps d’attente en santé sont les plus longs. Le NPD veut régler le problème en créant une faculté de médecine à l’université locale, à Charlottetown.

La Presse

«Le premier ministre Dennis King a déjà parlé de cette idée au président de l’Université de l'Île-du-Prince-Édouard», note avec enthousiasme le Guardian de Charlottetown. Le conservateur King a été élu en mai dans des élections provinciales après 12 ans de règne libéral.

Près de 10% de la population de l’île est inscrite à une liste d’attente pour un médecin de famille. En comparaison, en mai dernier, 6,5% des Québécois étaient inscrits au Guichet d’accès pour un médecin de famille. Dans son classement annuel des temps d’attente pour voir un spécialiste, l’Institut Fraser calcule que le délai est deux fois plus long à l'Île-du-Prince-Édouard que la moyenne canadienne. Petite consolation, la province n’est plus depuis cette année la dernière au pays, le Nouveau-Brunswick étant maintenant au fond du classement de l’Institut Fraser.

Un sondage auprès de médecins de l’île ce printemps montrait que 56% prévoyaient prendre leur retraite ou préretraite ou partir dans une autre province, dans un avenir rapproché.

Le Guardian avance que la faculté de médecine de Charlottetown pourrait être administrée par l’Université Dalhousie, qui a déjà une antenne à Saint-Jean au Nouveau-Brunswick. l'Île-du-Prince-Édouard fournit une aide spéciale à ses citoyens qui se rendent étudier la médecine à Dalhousie ou à l’Université Memorial, à Terre-Neuve.

Le chef conservateur a visité l’île aujourd’hui sans faire d’annonce spécifique. Elizabeth May se rend à Charlottetown demain et Justin Trudeau devrait y être mardi.

Andrew Scheer a déclaré lors d’une visite à l'Île-du-Prince-Édouard en août qu’il pensait avoir de bonnes chances de remporter l’un des quatre sièges de l’île. Tous les députés de la province sont libéraux.