(Ottawa) Devant la montée des cas de pornographie infantile, le gouvernement fédéral annonce qu’il injectera 22 millions additionnels sur trois ans pour lutter contre l’exploitation sexuelle des enfants sur l’internet.

Catherine Lévesque
La Presse canadienne

Le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, Ralph Goodale, estime que la situation est critique alors que de plus en plus de crimes sexuels contre des mineurs sont rapportés à la police.

Le nombre d’incidents de pornographie infantile connus de la police a bondi de 288 % au Canada entre 2010 et 2017 et ces cas sont sous-déclarés, déplore M. Goodale.