Une manifestation contre l'évasion fiscale a ciblé les bureaux montréalais de quatre grandes firmes comptables, ce matin au centre-ville.

Pierre-André Normandin LA PRESSE

Environ 250 personnes, selon les organisateurs, ont ainsi voulu dénoncer les pratiques de PricewaterhouseCoopers (PwC), KPMG, Deloitte et Ernst & Young et réclamer que les entreprises contribuent davantage au financement des services publics.

Fortement présent, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a bloqué l'entrée à divers bâtiments pour éviter que les manifestants n'y pénètrent. Cette action a été organisée à l'aube du prochain budget provincial, attendu à la fin mars.

D'autres actions sont prévues aujourd'hui ailleurs au Québec, notamment à Sherbrooke et Chicoutimi.