Source ID:; App Source:

Vacances de la construction: la patience est de mise à la frontière

Même si les traditionnelles vacances de la construction débutent officiellement... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

(Saint-Bernard-de-Lacolle) Même si les traditionnelles vacances de la construction débutent officiellement demain, les Québécois étaient nombreux aujourd'hui sur les routes menant aux douanes américaines, occasionnant une attente plus longue qu'à l'habitude à certains postes frontaliers.

La plage, les «boardwalk» et les campings paisibles: telles étaient les destinations privilégiées par les vacanciers rencontrés par La Presse. Mais les routes qui les menaient au pays de l'oncle Sam n'étaient pas sans embûche. 

Pour quitter l'île de Montréal, les automobilistes qui ont emprunté le pont Champlain ont d'abord eu droit à une petite heure de pointe vers la mi-journée. La circulation était au ralenti à l'entrée du pont, alors que des travailleurs (qui n'ont visiblement pas reçu le mot que les cônes orange n'étaient plus à la mode pour les deux prochaines semaines) fermaient la voie de droite en direction de la Rive-Sud.

Est-ce normal que des chantiers soient toujours en activité? Certainement, répond la Commission de la construction du Québec (CCQ). 

«Il existe des exclusions à ce congé estival de deux semaines. Principalement, ces exclusions visent les travaux d'urgence, d'entretien, de rénovation ou de modification ainsi qu'une grande partie des travaux de génie civil et de voirie», indique-t-on dans un communiqué.

Patience aux douanes... et pour s'y rendre! 

Il faut un peu plus de 30 minutes pour se rendre à la douane de Saint-Bernard-de-Lacolle depuis Montréal. La circulation pour s'y rendre était fluide et le soleil brillait samedi avant-midi, des conditions favorables pour créer un tel sentiment de liberté que certains dépassaient les limites de vitesse. 

Mais conduire trop rapidement, en plus d'être dangereux, n'est pas toléré par la Sûreté du Québec (SQ), qui a lancé la campagne «Sur la route des vacances, mettez la pédale douce!». À quelques kilomètres de la boutique hors-taxe, La Presse a croisé un de ces vacanciers qui avaient le pied un peu trop lourd. Arrêté sur le bord de l'autoroute, il a reçu un constat d'infraction. Des vacances qui débutent avec une note un peu salée.  

«Les excès de vitesse, l'utilisation du téléphone cellulaire au volant, le non-port de la ceinture de sécurité et la capacité de conduite affaiblie par l'alcool ou les drogues demeurent nos principales préoccupations», a expliqué Jimmy Potvin, responsable de la Direction de la sécurité routière et récréotouristique à la SQ.

Une fois arrivé près de la douane, plus besoin de s'inquiéter des excès de vitesse: les voitures sont immobilisées et avancent très lentement. 

À Saint-Bernard-de-Lacolle, il fallait compter plus de 30 minutes pour traverser aux États-Unis. Du côté du poste frontalier de Saint-Armand, l'attente était plutôt plus d'une heure.  

«Faut prendre notre mal en patience. Nous partons pour le Massachusetts pour trois jours. L'attente est très longue. Ça fait déjà 15 minutes qu'on est arrivé et on n'avance pas. On s'est apporté des provisions pour faire patienter pour les enfants», a expliqué le père de famille Jean Reynolds, montrant avec un sourire sa boîte de beignets. 

«Nous revenons de trois jours de vacances à Montréal. Nous avons adoré notre expérience. Les gens étaient sympathiques et très chaleureux. Mais je ne pensais pas que le retour serait aussi long à la frontière», a expliqué pour sa part l'Américain Stan Weinreich qui, visiblement, ne connaissait pas les vacances de la construction.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer