Source ID:; App Source:

L'Ontario goûterait bientôt à des hausses de taxes et d'impôts

La première ministre ontarienne, Kathleen Wynne, a déjà... (Photo Frank Gunn, archives PC)

Agrandir

La première ministre ontarienne, Kathleen Wynne, a déjà exclu la possibilité de hausser les impôts de la classe moyenne pour payer les transports en commun et les infrastructures.

Photo Frank Gunn, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Keith Leslie
La Presse Canadienne
TORONTO

Le budget provincial de l'Ontario augmentera les impôts des salariés à revenu élevé, de même que les taxes imposées aux produits du tabac et au carburant utilisé dans l'aviation, selon un document obtenu d'une source extérieure au gouvernement libéral.

Le document présenté comme un résumé du budget 2014, préparé pour le cabinet libéral et obtenu par La Presse Canadienne sous le sceau de l'anonymat, affirme que le gouvernement augmentera l'impôt des «salariés à revenu élevé».

Le document ne définit pas précisément un barème de revenus élevés et ne dit pas quelle sera la hausse du taux d'imposition de ces contribuables. Mais un article publié mardi par le Toronto Star cite des sources qui affirment que la hausse d'impôts visera seulement la tranche de revenus dépassant les 150 000 $.

La première ministre ontarienne, Kathleen Wynne, a déjà exclu la possibilité de hausser les impôts de la classe moyenne pour payer les transports en commun et les infrastructures, et a rejeté les recommandations en faveur d'une hausse de la taxe sur l'essence ou de la taxe de vente harmonisée.

Le supposé document du cabinet affirme aussi que le gouvernement libéral imposera une hausse de taxe de quatre cents par litre sur le carburant d'aviation au cours des quatre prochaines années, en plus de restreindre les crédits d'impôt pour les grandes entreprises et de mettre un frein à l'exonération fiscale sur le carburant pour les entreprises de construction.

Andrew Chornenky, porte-parole du ministre des Finances Charles Sousa, a refusé de confirmer ou de nier l'authenticité du document. M. Souza et la porte-parole de la première ministre, Zita Astravas, ont également refusé de confirmer les hausses d'impôts et de taxes.

Le document affirme que ces hausses s'inscrivent dans les efforts visant à récolter 29 milliards $ sur dix ans pour les transports publics et les projets d'infrastructures.

Mme Astravas a seulement affirmé que le ministre des Finances présenterait jeudi un «plan audacieux» qui «aidera à créer des emplois, à construire des transports en commun et des infrastructures et à fournir aux Ontariens la sécurité de retraite qu'ils méritent.»




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer