Source ID:; App Source:

Le nouvel ambassadeur des États-Unis au Canada assermenté

Bruce Heyman devra notamment faire face aux pressions... (PHOTO FRED CHARTRAND, PC)

Agrandir

Bruce Heyman devra notamment faire face aux pressions du gouvernement du Canada qui veut inciter l'administration Obama à approuver la construction de l'oléoduc Keystone XL.

PHOTO FRED CHARTRAND, PC

La Presse Canadienne
Ottawa

Le nouvel ambassadeur des États-Unis au Canada, Bruce Heyman, a été assermenté mardi à Rideau Hall, la résidence d'Ottawa du gouverneur général.

Le 26 mars dernier, il avait été assermenté une première fois pour ce poste, à Washington, par le vice-président des États-Unis, Joe Biden. Sa nomination avait été confirmée deux semaines plus tôt par le Sénat.

Après la cérémonie, l'ambassadeur Heyman a dit à quel point les États-Unis étaient heureux que le Canada soit leur voisin, ami et allié.

D'autre part, il a affirmé que la construction d'une économie solide ne devait pas se réaliser au détriment de la protection de l'environnement. Il a invité le Canada et les États-Unis à s'unir afin de réduire les effets des changements climatiques.

Bruce Heyman devra faire face aux pressions du gouvernement du Canada qui veut inciter l'administration Obama à approuver la construction de l'oléoduc Keystone XL qui transporterait des sables bitumineux de l'Alberta vers les raffineries du golfe du Mexique.

Bruce Heyman est un banquier de Chicago qui a oeuvré chez Goldman Sachs pendant plus de 30 ans. Il est bien connu pour son travail de financement au sein du Parti démocrate.

Il remplace David Jacobson qui a quitté Ottawa il y a quelques mois.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer