Source ID:; App Source:

Rob Ford: «je n'ai pas de dépendance au crack»

Annabelle Blais
La Presse

« Je ne consomme pas de crack et je n'ai pas de dépendance au crack», c'est par ces mots que le maire de Toronto Rob Ford a brisé le silence pour tenter de mettre fin au scandale qui le touche depuis une semaine.

M. Ford a rencontré les médias vendredi après-midi pour répondre officiellement aux allégations d'une vidéo où il apparaîtrait fumer ce qui pourrait être du crack selon les journalistes du Gawker.com et du Toronto Star qui affirment avoir vu cette vidéo.

Il a critiqué les médias de s'être attaqués à sa réputation sans la «moindre preuve» et a ajouté qu'il ne commenterait pas une vidéo «qu'il n'a jamais vue et qui n'existe pas».

Cette déclaration était très attendue. Depuis que le scandale a éclaté, il y une semaine, M. Ford était resté silencieux, à l'exception de vendredi dernier où il avait qualifié l'histoire de «ridicule».  Le comité exécutif pressait le maire de réagir aux allégations. M. Ford a précisé vendredi qu'il se taisait sur les conseils de ses avocats.

Le maire a d'ailleurs renvoyé son chef de cabinet, Mark Towhey, hier. Au moment de quitter l'hôtel de ville, M Towhey n'a pas émis aucun commentaire concernant le scandale. De plus, jeudi, le Conseil scolaire des écoles catholiques de Toronto avait décidé pour sa part de renvoyer M. Ford de son poste d'entraîneur de football bénévole de l'équipe des Eagles de Don Bosco.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer