Le funambule Nik Wallenda tentera vendredi soir de passer à l'histoire en devenant la première personne à traverser les chutes Niagara sur un fil de fer.

LA PRESSE CANADIENNE

M. Wallenda doit s'élancer du côté américain des chutes vers 22h20 pour rejoindre le côté canadien à l'aide d'un fil long de 500 mètres suspendu à 60 mètres au-dessus de l'eau.

D'autres ont traversé le cours d'eau dans le passé, mais au-dessus de la gorge qui se trouve en aval des chutes. La tentative de M. Wallenda sera aussi la première en cent ans.

L'acrobate estime que sa tentative lui coûtera 1,3 million $ - une facture qui comprend la fabrication et l'installation d'un fil de fer conçu sur mesure, les permis, la sécurité, le voyage et la publicité.

Une entente conclue avec le réseau américain ABC lui permettra d'éponger une partie de ces frais. La tentative sera retransmise sur les ondes de CTV au Canada.

La Commission des parcs des chutes du Niagara croit que 120 000 personnes seront rassemblées du côté ontarien des chutes pour assister à l'événement.

M. Wallenda, qui est âgé de 33 ans, est issu d'une longue lignée d'acrobates surnommés les Wallenda Volants, mais son père n'y voit pas de fardeau additionnel.

«Je ne pense pas qu'il ressent la pression, pour lui c'est très amusant, a dit Terry Troffer lors d'une entrevue. Il est simplement épaté de pouvoir perpétuer la tradition familiale.»

M. Troffer - lui-même un funambule réputé - sera en contact constant avec son fils pendant la traversée, pour l'aider à affronter les conditions humides et venteuses qui prévaudront probablement.

«Je vais simplement essayer de le calmer si jamais une multitude de choses surviennent simultanément, a-t-il expliqué. Simplement les conseils qu'un père prodiguerait à son fils qui a décidé de traverser les chutes Niagara.»

M. Wallenda sera relié au fil de fer par un filin de sécurité - une mesure qui lui a été imposée par ABC et qu'il a acceptée à contrecoeur.