Source ID:; App Source:

Un mois de juillet près du record de chaleur

Jusqu'à hier, le mercure moyen pour juillet se... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Jusqu'à hier, le mercure moyen pour juillet se situait à 23,2°C alors que la normale est de 20,9°C. Sur la photo, des gens se rafraîchissent à la piscine Laurier, à Montréal.

Photo: André Pichette, La Presse

Chaud, sec et parfois même caniculaire. Si la tendance se maintient, juillet 2011 pourrait être qualifié du mois le plus chaud à Montréal depuis 1955.

Les personnes vulnérables et autres résidants d'îlots de chaleur risquent de se souvenir longtemps de ce mois de juillet. La station d'Environnement Canada à l'aéroport Montréal-Trudeau a enregistré des températures au-dessus de la moyenne. Des données en date de vendredi indiquaient un mercure moyen de 23,2°C pour juillet alors que la normale est de 20,9°C. «Deux degrés, c'est beaucoup pour l'été, observe Jean de la Sablonnière, météorologue à Environnement Canada. C'est près du record de la période couverte par nos données.»

Juillet 2010 détient pour l'instant le titre du deuxième mois le plus chaud à Montréal. Mais, selon le météorologue, le temps chaud de samedi et d'hier, qui n'avait pas encore été ajouté aux données au moment de mettre sous presse, confirmera que ce mois de juillet a été plus chaud que celui de l'an dernier. Il ne devrait toutefois pas battre le record de 23,8°C atteint en 1955.

Un seul record quotidien a toutefois été battu ce mois-ci. Le 21 juillet, le mercure a atteint 35,6°C, éclipsant le record précédent de 35°C.

Le mercure a dépassé la barre des 30°C à neuf reprises, dont quatre pendant la canicule qui a frappé Montréal du 20 au 23 juillet.

Ce septième mois de l'année a également été plus sec que la normale avec des précipitations moyennes qui atteignaient 56,2 millimètres, vendredi, alors qu'en moyenne, il tombe 91,3 millimètres de pluie en juillet. Un temps sec qui, note Jacques de la Sablonnière, réjouit les agriculteurs en cette période de récolte des foins.

Août s'annonce chaud

Bien qu'il hésite à faire des prévisions pour le mois d'août, le météorologue prédit que le temps chaud et sec se poursuivra au mois pour les dix prochains jours. «On connaîtra des températures près ou légèrement au-dessus des normales saisonnières, affirme-t-il. On devrait connaître une alternance de deux ou trois jours de beau temps, suivis d'une journée d'averses et d'orages.»




À découvrir sur LaPresse.ca

La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer