Les étrangers dont le statut au Canada pourrait être menacé par la récente fermeture de l'espace aérien européen peuvent dormir tranquille.

LA PRESSE CANADIENNE

Ottawa a en effet annoncé une série de mesures spéciales à la suite de l'annulation de nombreux vols vers l'Europe en raison d'un nuage de cendres craché par un volcan islandais.

Le ministre fédéral de l'Immigration, Jason Kenney, a déclaré que les résidents canadiens temporaires, que l'interruption des voyages aériens ont empêchés de partir avant que leur visa ne se termine le ou après le 15 avril, verraient leur statut automatiquement prolongé de 30 jours sans frais.

Les résidents temporaires à l'extérieur du Canada qui n'ont pas été capables d'effectuer leur voyage pourront aussi recevoir sur demande un document de remplacement temporaire gratuitement.

M. Kenney a également affirmé que les immigrants qui n'ont pas pu se rendre au Canada avant l'expiration de leur visa de résident permanent pourront obtenir un sursis à certaines conditions. Par exemple, ceux dont le certificat médical est échu devront se soumettre à un nouvel examen.

Les prolongations cesseront d'être accordées dès que le trafic aérien sera revenu à la normale et prendront fin au plus tard le 30 juin.

Un grand nombre d'aéroports européens avaient repris leurs activités mercredi. Mais certaines restrictions étaient toujours en vigueur pour la Grande-Bretagne, l'Irlande, la France et la Scandinavie.