Source ID:; App Source:

Le père de Kaylee Wallace frustré envers le public et l'hôpital

Jason Wallace.... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Jason Wallace.

Photo La Presse Canadienne

La Presse Canadienne
Toronto

Le père de Kaylee Wallace, ce bébé au centre d'un drame entourant une transplantation cardiaque, a réagi avec émotion jeudi à la suite de réactions du public qu'il a qualifiées de «sévères».

Kaylee souffre d'une rare maladie cérébrale, et ses parents avaient accepté de la débrancher d'un respirateur artificiel qui la maintenait en vie afin de donner son coeur à un autre bébé gravement malade.Malgré cela, la fillette de deux mois a survécu, bien qu'elle ait des difficultés à respirer, et ses parents attendent maintenant de voir si son état va se détériorer davantage.

En attendant le sort qui attend sa fille, Jason Wallace a affirmé que lui et la mère de Kaylee faisaient l'objet d'une surveillance grandissante et que la pression devenait de plus en plus intenable.

Alors qu'il se trouvait à l'extérieur de l'Hôpital pour enfants malades de Toronto, M. Wallace a admis ressentir frustration et colère vis-à-vis le public, qui laisse sous-entendre, selon celui-ci, que les parents souhaitent la mort de Kaylee et qu'ils recherchent l'attention des médias, ce qui n'est pas le cas a-t-il assuré.

M. Wallace a affirmé que lui et la mère de Kaylee étaient atterrés par ce sentiment de jugement de la part du grand public, parce que le couple veut que sa fille demeure en vie, rien d'autre.

M. Wallace a aussi rappelé que lui et la mère de Kaylee désiraient seulement offrir la meilleure qualité de vie possible à leur fillette, et que si des gens parmi la population ne comprenaient pas ce concept, il ne savait plus quoi leur dire.

M. Wallace a également émis certaines critiques à la suite de commentaires qu'il dit avoir reçus des membres du personnel de l'hôpital pendant que Kaylee faisait l'objet de soins, dont un suggérant d'arrêter de la nourrir «pour la laisser mourir ainsi».

Selon M. Wallace, on lui aurait aussi suggéré d'évaluer la somme d'argent investie dans les soins apportés à Kaylee, car «ces montant seraient plus utiles pour soigner un autre enfant».




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Un don d'organe pas comme les autres

    Médecine

    Un don d'organe pas comme les autres

    L'histoire est suivie d'un océan à l'autre, et jusqu'en Europe. C'est l'histoire de deux bébés dont l'un, condamné, devait cette semaine donner son... »

La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer