Source ID:; App Source:

Williams rêve encore de «contourner» le Québec

Le premier ministre terreneuvien Danny Williams.... (Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Le premier ministre terreneuvien Danny Williams.

Archives La Presse Canadienne

N'en déplaise au gouvernement Charest, Terre-Neuve n'a pas abandonné l'idée de construire une ligne électrique qui lui permettra de contourner le réseau d'Hydro-Québec. Le premier ministre Danny Williams estime même le projet plus vivant que jamais, quelques jours après avoir conclu une entente avec Québec pour le transport d'électricité.

M. Williams a déclaré au quotidien The Telegram, de Saint John's, que l'accord ratifié cette semaine servira même de tremplin à la construction d'un corridor de transport pour contourner le réseau québécois.

 

L'entreprise Emera Energy servira d'intermédiaire entre Terre-Neuve, Hydro-Québec et le marché américain. Cette firme, dit le premier ministre, pourrait trouver de nouveaux débouchés pour l'électricité produite au Labrador une fois de nouvelles lignes de transport construites.

«Le Québec aimerait croire qu'il a un monopole du transport d'électricité, a-t-il déclaré. La dernière chose que le Québec veut, c'est que nous construisions nos propres lignes de transport à l'Est et au Sud pour atteindre le marché américain.»

Ottawa prêt à aider?

M. Williams reste pourtant persuadé qu'Ottawa est intéressé à financer une telle initiative. Son gouvernement a maintes fois évoqué la possibilité que la ligne passe sous le golfe du Saint-Laurent pour rejoindre la Nouvelle-Écosse, un scénario qui fait grincer des dents à Québec.

Le ministre des Ressources naturelles, Claude Béchard, affirmait jeudi que l'entente avec Terre-Neuve signifiait que la province «acceptait les règles du jeu» en payant son accès aux lignes québécoises. «On ne peut pas en même temps demander de l'argent puis subventionner une ligne ou un projet qui viendraient carrément à l'encontre du système actuel», avait-il déclaré.

L'entente de cinq ans ratifiée jeudi a été qualifiée d'«historique» par Danny Williams. Hydro-Québec et Terre-Neuve se sont entendues pour le transport vers la Nouvelle-Angleterre de 200 MW d'électricité. La société d'État recevra 20 millions par année. Les recettes rapporteront de 40 à 80 millions à Terre-Neuve.

 




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer