Source ID:; App Source:

Noël blanc, d'un océan à l'autre

Les Montréalais ont été plus «gâtés» qu'à l'habitude... (Photo: Robert Mailloux, La Presse)

Agrandir

Les Montréalais ont été plus «gâtés» qu'à l'habitude quant à la neige. À l'aéroport de Montréal, 91 cm de neige sont tombés depuis le début de l'hiver, alors que la moyenne à pareille date est de 73 cm.

Photo: Robert Mailloux, La Presse

D'un océan à l'autre, tous les Canadiens devraient connaître un Noël blanc cette année. Une situation qui ne s'est pas vue depuis 1971.

«Normalement, il devrait y avoir de la neige au sol partout au pays après-demain», a indiqué hier Pierre Lessard, météorologue à Environnement Canada.

 

Toutes les provinces ont reçu de la neige au cours des derniers jours. Même la côte de la Colombie-Britannique, généralement à l'abri des rigueurs de l'hiver, a déjà reçu son lot de précipitations.

Hier, entre 25 et 40 cm de neige sont tombés sur les provinces atlantiques. Des rafales de vents dépassant les 100 km/h ont causé de la poudrerie un peu partout dans les Maritimes.

Cette même dépression a couvert Montréal d'un total de 22 cm dans la journée de dimanche. Les régions du sud du Québec ont reçu entre 10 et 35 cm.

Vous trouvez qu'il neige beaucoup cette année? Environnement Canada vous donne raison. À l'aéroport de Montréal, 91 cm de neige sont tombés depuis le début de l'hiver. La moyenne pour novembre et décembre, qui est de 73 cm, est donc amplement dépassée.

Et les Montréalais devront s'armer de patience: «Pour les deux prochaines semaines, on voit sur nos cartes un système tous les deux ou trois jours», a dit hier André Cantin, météorologue à Environnement Canada.

Une dépression devrait atteindre Montréal dès demain. M. Cantin prévoit de 2 à 4 cm de neige pendant la journée. Pour la nuit de Noël, deux scénarios sont envisagés: 15 cm de neige, ou 8 mm de pluie suivis de 8 cm de neige. La trajectoire du système est encore incertaine, puisque les vents en altitude sont rapides.

Déneigement

Malgré l'incertitude des prévisions, la Ville de Montréal prévoyait déjà faire travailler 1100 employés du déneigement le jour de Noël, soit le tiers des effectifs habituels.

«C'est à peu près sûr que les opérations se poursuivront le 25 décembre», a dit hier Michel Frenette, ingénieur à l'unité de la propreté et du déneigement de la Ville de Montréal. Ces travailleurs étendront des abrasifs et déblaieront la chaussée.

La journée de Noël est fériée pour les cols bleus: ils seront donc payés à taux double et demi. Tous les employés seront à l'oeuvre demain et le 26 décembre, a précisé Philippe Sabourin, chargé de communication à la Ville de Montréal.

La Ville a préféré ne pas faire de prévisions quant au temps que durerait le chargement, mais une chose est sûre: le travail ne sera pas terminé à Noël. Ce matin, 25% du travail devrait être complété, selon Michel Frenette.

 




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer