Les services de trains de banlieue seront rétablis pour la période de pointe d'après-midi sur les lignes de Saint-Jérôme, Candiac et Vaudreuil-Dorion, après une heure de pointe matinale perturbée par un bris de conduite d'eau dans le secteur de Notre-Dame-de-Grâce dans l'ouest de la métropole.

Bruno Bisson LA PRESSE

L'Agence métropolitaine de transport (AMT) a annoncé que ces trois lignes de trains devraient  pouvoir circuler à vitesse normale, en fin de journée, sur le tronçon de voie qui a été partiellement inondée, ce matin, en raison du bris d'une conduite de la Ville de Montréal survenu près de  l'intersection de l'avenue Belgrave et du boulevard Maisonneuve, vers 6h.

Entre 15 000 et 20 000 personnes utilisent chaque matin les trois lignes de trains de banlieue qui utilisent ces voies pour se rendre jusqu'à la gare Lucien-L'allier, au centre-ville de la métropole.

Ces trois mêmes lignes avaient été privées de service toute la journée lundi en raison d'une grève des employés du Chemin de Fer Canadien Pacifique (CFCP) qui opèrent les trois trains de l'AMT.

Ce matin, à la suite du bris de conduite d'eau, les voies ferrées entre la gare Montréal-Ouest et le centre-ville ont été partiellement inondées. Les trains provenant de Vaudreuil-Hudson ont pu se rendre jusqu'à la gare Lucien-L'Allier, mais à vitesse réduite, accusant des retards de 30 à 40 minutes.

Sur la ligne de Candiac, quatre trains sur sept ont été stoppés à la gare de Montréal-Ouest, où un service de navettes par bus était offert pour transporter les passagers jusqu'à la station de métro Vendôme.

Les usagers du train de Saint-Jérôme ont pour leur part été invités à descendre dès la gare Parc, dans le nord de la ville, afin de poursuivre leur trajet vers le centre-ville en métro.

Photo Patrick Sanfaçon, La Presse

Ce matin, à la suite du bris de conduite d'eau, les voies ferrées entre la gare Montréal-Ouest et le centre-ville ont été partiellement inondées.