Un homme de Kingston, en Ontario, a été arrêté mardi dernier pour du trafic de drogue et pour avoir tenté d'importer des armes de poing qui sont interdites au Canada.

LA PRESSE CANADIENNE

Dans un communiqué publié ce mardi, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) signale qu'en compagnie de membres de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), ses agents ont arrêté le 23 octobre Kevin Lyons-Fougere qui a déjà comparu en Cour provinciale de Kingston, lundi.

La GRC explique que le 18 octobre, des agents des services frontaliers au Centre de traitement du courrier international à Toronto ont intercepté deux pistolets de calibre 9 mm qui étaient expédiés par l'entremise de Postes Canada, ce qui a mené à l'ouverture d'une enquête.

La police signale que bien que les pistolets de ce type soient conçus pour servir comme accessoires de cinéma, ils sont interdits au Canada car ils peuvent être convertis en armes pouvant tirer de vraies munitions.

L'enquête a permis de découvrir que l'individu à qui les pistolets étaient destinés était visé par une ordonnance d'interdiction de possession d'armes à feu et était en période de probation.

Une perquisition a permis de saisir, outre les armes à feu, diverses substances soupçonnées d'être de la cocaïne, de la méthamphétamine et des opioïdes d'ordonnance détournés, ainsi que du matériel servant au trafic de drogues.

Après la perquisition, des accusations ont été portées contre Kimberley Hearn, 25 ans, également de Kingston. Cette personne comparaîtra en cour le 14 novembre prochain.