Trois policiers de Lévis ont été relevés de leurs fonctions et leur sort est maintenant entre les mains du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP).

LA PRESSE CANADIENNE

L'histoire a été mise au jour par Cogeco Nouvelles, à Québec.

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) se refuse à tout commentaire, mais a confirmé l'affaire, vendredi, par voie de communiqué.

Celui-ci nous apprend notamment que c'est à sa propre initiative que le SPVL a demandé à sa division des affaires internes de déclencher une enquête.

Selon Cogeco Nouvelles, le tout serait relié à des méthodes d'enquête peu orthodoxes en matière de lutte contre le trafic de stupéfiants.

L'enquête policière est maintenant close et le SPVL s'en remet au DPCP, qui décidera s'il y aura des suites devant les tribunaux.

Deux des trois policiers ont été mutés à des tâches administratives alors qu'un autre est chez lui avec salaire.

Les conclusions du DPCP devraient par ailleurs permettre au SPVL de déterminer si des sanctions disciplinaires s'appliqueront à l'interne.

(Collaboration Jonathan Bernard, Cogeco nouvelles)