Une femme retrouvée sans vie à Montréal

Les agents Sonia Côté St-Hilaire et Steven Campbell... (PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Les agents Sonia Côté St-Hilaire et Steven Campbell ont ainsi été reconnus coupables, par le Comité de déontologie policière, d'avoir arrêté, détenu « sans droit » et fouillé la manifestante Andréann Cossette-Viau ainsi que son sac à dos.

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE

La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Le cadavre découvert dans un appartement de la rue Jeanne-Mance, dimanche matin, ne présentait «aucune trace de violence», selon le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Il n'y avait pas non plus d'indice dans le logement donnant à penser que la défunte de 53 ans aurait été agressée.

Malgré ces deux constats, les enquêteurs continuaient, en fin d'après-midi, de considérer ce dossier comme une «mort suspecte» étant donné qu'ils ne savaient pas encore ce qui a coûté la vie à la quinquagénaire.

Une autopsie sera menée pour déterminer la cause de sa mort.

Par ailleurs, un homme a déjà été interrogé en lien avec cette affaire.

L'individu de 52 ans, qui se trouvait dans l'appartement au moment où les policiers sont arrivés sur place, a été qualifié de «témoin» et non pas de «suspect» par le SPVM.

Il a pu recouvrer sa liberté après avoir été questionné.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer