L'avocat de Jonathan Bettez devrait réclamer la fin des procédures contre son client pour les accusations relativement à la possession et à la distribution de pornographie juvénile.

Catherine Bergeron LE NOUVELLISTE

Selon les informations recueillies et un document obtenu par Radio-Canada, son avocat, Me Marc-Antoine Carette, juge que les policiers de la Sûreté du Québec n'avaient pas de motifs suffisants pour procéder à l'arrestation et à l'interrogatoire de Jonathan Bettez.

> Lisez l'article complet sur le site du Nouvelliste