Six semaines après l'opération Objection par laquelle la police a démantelé trois cellules de trafic de stupéfiants opérant dans plusieurs régions de la province, deux membres des Hells Angels sont toujours au large. Il s'agit de Stéphane Maheu et de Daniel André Giroux, qui sont recherchés avec deux autres suspects dont le fils de Maheu, Kenny.

Publié le 7 juin 2018
Daniel Renaud LA PRESSE

En revanche, deux autres fugitifs ont été arrêtés ces derniers jours. Massimo Corbin s'est rendu aux autorités mardi alors que Keven Sénécal a été appréhendé jeudi de la semaine dernière. Fait à noter, au moment de son arrestation, Sénécal était accompagné de Steve Ouellet, un individu qui avait été arrêté dans le cadre d'Objection et relâché sous conditions.

Stéphane Maheu

Daniel André Giroux

L'homme n'avait pas le droit de communiquer avec ses coaccusés. Il ne pouvait non plus posséder un appareil de type PGP, mais les policiers en ont trouvé un dans ses poches. Ouellet a donc été de nouveau arrêté pour ces deux bris de conditions et demeure détenu en attendant la suite des procédures prévue à la fin du mois d'août.

Plus de 60 personnes ont été visées dans le projet Objection mené par les enquêteurs de l'Escouade nationale de répression du crime organisé (ENRCO) chapeautée par la Sûreté du Québec. 

Deux des cellules démantelées seraient, selon la police, spécialisées dans la distribution de cocaïne alors que les suspects composant la 3ème auraient principalement distribué des comprimés de méthamphétamine.

Massimo Corbin

Keven Sénécal