La contrebande de tabac a augmenté de façon importante en 2013, si l'on se fie aux quantités saisies aux frontières. La valeur marchande des saisies effectuées de janvier à mai 2013 a déjà dépassé la valeur totale des saisies pour l'ensemble de l'année 2012.

Annabelle Blais LA PRESSE

Depuis janvier 2013, le poste frontalier de Saint-Bernard-de-Lacolle a déjà intercepté pour 4 millions de dollars de tabac. Cette valeur dépasse les quantités de 2012 où, pour tout le Canada, 3 millions de dollars en tabac avaient été saisis.

L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a d'ailleurs annoncé hier que le poste frontalier de Saint-Bernard-de-Lacolle a réalisé une «importante» saisie de 6514 kg de tabac de contrebande d'une valeur marchande estimée à plus de 500 000$. La saisie a été effectuée le 15 mai dernier. Un camionneur transportait 26 gros bacs en carton qu'il disait être remplis de vêtements usagés. Après un examen, les agents ont trouvé du tabac en vrac, grossièrement dissimulé sous des tas de vêtements.

Il s'agit de la cinquième saisie cette année pour ce poste, qui est un axe routier stratégique entre le Canada et les États-Unis, ce qui en fait plaque tournante de la contrebande de tabac au Canada. Seulement l'an dernier, Saint-Bernard-de-Lacolle avait saisi pour 2,5 millions de dollars en tabac de contrebande dans le secteur commercial (les camions transportant des marchandises), contre 657 093$ en 2011 et 1 305 595$ en 2010.