Source ID:1893c3623343374ba0567d806a9fee5d; App Source:StoryBuilder

Une action collective québécoise contre Equifax ira de l'avant

Début septembre 2017, Equifax a admis qu'une faille dans... (PHOTO TAMI CHAPPELL, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Début septembre 2017, Equifax a admis qu'une faille dans son système de sécurité avait été découverte au cours de l'été précédent et qu'elle avait compromis les informations en matière de crédit de 143 millions d'Américains, ainsi que d'un nombre indéterminé de Canadiens et de Britanniques.

PHOTO TAMI CHAPPELL, ARCHIVES REUTERS

LINA DIB
La Presse Canadienne
Ottawa

La Cour suprême du Canada refuse d'entendre la cause d'Equifax, qui cherchait à empêcher une action collective québécoise.

Les tribunaux québécois ont déjà autorisé l'action collective de Daniel Li, un résidant de Pierrefonds, qui s'en prend à la compagnie pour la fuite de renseignements personnels révélée en 2017.

Début septembre 2017, Equifax a admis qu'une faille dans son système de sécurité avait été découverte au cours de l'été précédent et qu'elle avait compromis les informations en matière de crédit de 143 millions d'Américains, ainsi que d'un nombre indéterminé de Canadiens et de Britanniques.

M. Li a déposé une demande d'autorisation d'exercer une action collective contre Equifax et Equifax Canada. L'entreprise a voulu que les tribunaux québécois suspendent l'étude du dossier en attendant un jugement final dans les autres actions collectives intentées ailleurs au Canada, dont une en Ontario.

Mais voilà, la demande de M. Li a été déposée avant la demande ontarienne. La Cour supérieure du Québec, puis la Cour d'appel du Québec, ont donc refusé la requête d'Equifax.

Le plus haut tribunal du pays, jeudi matin, a décidé de ne pas entendre l'appel de l'entreprise. Comme à son habitude, la Cour suprême du Canada n'a pas donné de raisons pour sa décision.

La demande d'action collective déposée à la Cour supérieure de l'Ontario en 2017 réclamait 550 millions en dommages pour les Canadiens dont les informations personnelles stockées par Equifax ont été dérobées par des pirates informatiques.

Selon Equifax, le vol d'informations concernant des Canadiens pouvait contenir des noms, des adresses et des numéros d'assurance sociale.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer