TVA et LCN rencontreront l'analyste politique Luc Lavoie au cours des prochains jours alors que la Sûreté du Québec a mis fin à son enquête concernant la « chasse aux séparatistes ».

Publié le 10 oct. 2017
HUGO PILON-LAROSE LA PRESSE

La direction de TVA Nouvelles affirme avoir été informée par la SQ que Luc Lavoie n'a commis aucune infraction criminelle en blaguant à propos d'une « chasse aux séparatistes » lors de l'émission La Joute, la semaine dernière. 

«La direction n'émettra aucun autre commentaire pour le moment, puisqu'elle souhaite maintenant rencontrer Luc Lavoie au cours des prochains jours », a dit à « La Presse » la vice-présidente aux communications du Groupe TVA, Véronique Mercier.  

À l'émission La Joute, sur LCN, M. Lavoie avait dit à la blague :  

«On pourrait prendre nos «guns» comme les Américains «pis» on tire des écureuils. (...) En fait, moi, j'aurais aimé pouvoir chasser les séparatistes, mais ça a l'air que c'est pas possible.»

L'analyste avait tenu ces propos lors d'un segment traitant d'une pétition voulant légaliser la chasse aux écureuils au Québec. Quelques heures plus tard, M. Lavoie s'était excusé sur les réseaux sociaux. 

«J'ai parlé de «faire la chasse aux séparatistes» et, dès que je l'ai dit, j'ai su que cela était offensant et odieux», avait-il écrit.