Le corps de Charleric Ouellet, 28 ans et qui était porté disparu depuis près d’une semaine, a été retrouvé dans un plan d’eau sur une ferme de fraise à Québec mardi.

Mis à jour le 6 juillet
Lila Dussault
Lila Dussault La Presse

Après plusieurs jours de recherches intensives, le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a retrouvé le corps du jeune homme flottant dans un bassin de la fraisière Ernest Fiset et Fils, à une quinzaine de kilomètres du centre de Québec.

C’est un maître-chien effectuant des recherches libres dans le secteur du rang Saint-Ange, à la limite de Québec et de Saint-Augustin-de-Desmaures, qui a fait la macabre découverte vers 9 h 15 mardi.

Les services d’identité judiciaire et les enquêteurs du SPVQ se sont déplacés sur les lieux. Des services paramédicaux d’urgence ont fait un constat de décès à distance, tandis que des pompiers ont participé à l’opération de sauvetage nautique, explique Marie-Pier Rivard, agente aux communications pour le SPVQ.

Le coroner a identifié par la suite qu’il s’agissait bien de Charleric Ouellet, 28 ans, qui avait été aperçu pour la dernière fois le 29 juin dernier à la ferme Ernest Fiset. Ses parents avaient par la suite alerté la police et une enquête du SPVQ se poursuivait de façon intensive.

Une équipe du service d’identité judiciaire ainsi que l’unité des crimes majeurs a été déployée après la découverte de la dépouille de Charleric Ouellet, soutient Mme Rivard. « Il est trop tôt, à première vue, pour parler d’hypothèses, mais on n’exclut rien à ce point-ci », précise-t-elle.