(Montréal) Plusieurs centaines d’avocats de l’aide juridique du Québec amorceront lundi une grève de deux jours après que le Conseil du trésor leur a refusé la parité salariale avec les procureurs de la Couronne.

Publié le 5 juin
La Presse Canadienne

Des piquets de grève sont prévus dans plusieurs villes de la province. Les grévistes comptent aussi manifester devant les bureaux de comté de plusieurs ministres, dont celui de Sonia Lebel à Trois-Rivières et de Simon Jolin-Barette à Belœil.

Une manifestation est également au programme devant l’Assemblée nationale, mardi.

Il y a deux semaines, ces quelque 200 avocats de l’aide juridique membres des syndicats affiliés à la CSN avaient débrayé pendant une demi-journée. Ils réclament la parité salariale avec les procureurs aux poursuites criminelles et pénales. L’arrêt de travail avait touché les régions de Montréal, de Laval, des Laurentides, de Lanaudière, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie.

Les procureurs ont obtenu des augmentations de 10 % sur quatre ans à compter de 2020.

La présidente du Syndicat des avocats et avocates de l’aide juridique de Montréal et Laval, Justine Lambert-Boulianne, déplore un sous-financement du système de l’aide juridique au Québec.

Elle ajoute que l’aide juridique souffre d’un manque de main-d’œuvre, les jeunes avocats préférant devenir procureurs à cause d’un meilleur salaire.

Me Lambert-Boulianne ne peut dire combien de causes seront retardées à cause de la grève. Toutefois, l’impact devrait être important, car les avocats de l’aide juridique sont requis dans la plupart des palais de justice de la province.

Toutefois, environ 15 avocats continueront de travailler sur les causes hautement prioritaires qui ne peuvent pas être reportées, comme celles impliquant des jeunes ou de la violence sexuelle.

« Pour nous, c’est une question de justice de base. Pourquoi les personnes qui poursuivent des gens devraient-elles être mieux payées que celles qui les défendent ? »

D’autres avocats, membres de la Fédération des avocates et avocats de l’aide juridique du Québec, devraient cesser le travail mercredi et jeudi.

Cet article a été produit avec le soutien financier des Bourses Meta et La Presse Canadienne pour les nouvelles.