Un agent du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) fait face à des accusations criminelles à 300 kilomètres de la métropole. Le policier Jérémie Couture est accusé de s’être battu et d’avoir menacé de mort un homme en mars dernier à Montmagny.

Publié le 3 mai
Louis-Samuel Perron
Louis-Samuel Perron La Presse

Le policier de 26 ans a comparu le 22 avril dernier au palais de justice de Montmagny, à une cinquantaine de kilomètres à l’est de Québec.

Il est accusé de s’être livré à des voies de fait contre un homme et d’avoir transmis à une tierce personne des menaces de mort à l’égard de quelqu’un, le 19 mars dernier. Les chefs ont été déposés sur déclaration sommaire de culpabilité et s’avèrent donc moins graves que par acte criminel.

Selon nos informations, l’agent Couture aurait commis ces crimes pendant un party à sa résidence de Montmagny. Même si le jeune policier travaille à Montréal, sa résidence principale est à Montmagny, sur le bord du fleuve, selon la dénonciation judiciaire.

Appelé à commenter, le SPVM s’est fait avare de commentaires. « L’agent Couture est suspendu avec traitement pour la période des procédures judiciaires », a indiqué mardi une porte-parole du SPVM.

Le dossier revient en cour le 23 juin prochain.