(Montréal) Un Lavallois de 88 ans est mort dans la nuit de lundi à mardi, après avoir été retrouvé « dans un état critique » à l’extérieur de sa résidence privée pour aînés, Les Jardins de Renoir, dans le quartier Chomedey.

Mis à jour le 28 déc. 2021
Clara Descurninges La Presse Canadienne

« Durant la nuit, sa conjointe s’est réveillée et a constaté qu’il n’était plus à côté d’elle dans le lit », ce qui a déclenché des recherches à l’intérieur et à l’extérieur de la résidence, a raconté la sergente Geneviève Major, porte-parole du Service de police de Laval. Il s’était couché vers 22 h.

Les policiers ont été appelés sur les lieux à 3 h du matin, après que l’homme eut été retrouvé. « Il y a eu un transport rapide qui s’est fait dans un centre hospitalier, où malheureusement son décès a été constaté », a expliqué la porte-parole.

Elle a ajouté qu’on ne savait pas encore de quoi il était mort ni la raison pour laquelle il était sorti : « Ce sont toutes des questions présentement qui sont sans réponse. »

Voilà pourquoi « une équipe d’enquêteurs s’est rendue sur les lieux [mardi] matin avec des agents du service de l’identité judiciaire, pour essayer de comprendre les causes et les circonstances du décès ».

L’installation appartient à la société Les Résidences Cogir. « Nous collaborons avec les autorités et nous offrons toutes nos sympathies à la famille », a affirmé Brigitte Pouliot, porte-parole de l’entreprise.

Comme il s’agit de logements pour personnes autonomes, les entrées et sorties ne sont pas contrôlées et un résidant « peut rentrer à n’importe quelle heure de la nuit », a-t-elle précisé.

Sur le site internet des Résidences Cogir, on peut lire que Les Jardins de Renoir offrent un service de « sécurité 24h/24 » et disposent de caméras de surveillance.

Cet article a été produit avec le soutien financier des Bourses Facebook et La Presse Canadienne pour les nouvelles.