Un quatrième suspect a été arrêté mardi en lien avec le triple homicide survenu en août dernier dans Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles. Le jeune homme interpellé, âgé de 21 ans, devrait comparaître devant un juge d’ici mercredi.

Publié le 14 déc. 2021
Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

C’est ce qu’a révélé le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) en fin d’après-midi mardi, dans un bref communiqué, en précisant néanmoins que « l’enquête policière se poursuit afin d’identifier d’autres individus impliqués dans cet évènement ».

Pour les enquêteurs, il s’agit d’une quatrième arrestation en deux mois dans ce dossier. À la mi-octobre, trois hommes avaient été arrêtés à Laval et à Montréal-Nord relativement à ce triple homicide, qui avait causé une onde de choc dans le quartier à la fin de l’été. Il s’agissait alors de Clifford Domercant-Barosy, 26 ans, de Marlon Francisco Villa-Guzman, 25 ans, et de Jonas Castor, 23 ans.

Les trois suspects font face à des chefs d’accusation de meurtre au premier degré sur trois victimes, de tentative de meurtre sur deux victimes et de décharge d’une arme à feu. À ce moment, la police avait aussi saisi deux armes de poing, des munitions, des cellulaires, des stupéfiants et d’autres éléments de preuve.

Au cours des derniers mois, « de nombreux efforts ont été déployés par la Section des crimes majeurs et d’autres unités afin d’identifier tous les responsables de ce triple homicide qui avait secoué la métropole », réitère la police de Montréal. « La nouvelle arrestation de ce matin a été effectuée à la prison de Bordeaux, où le suspect était détenu en lien avec une décharge d’arme à feu à Laval », indique-t-on d’ailleurs à ce sujet.

Le 2 août dernier, vers 19 h, avant l’obscurité, des individus armés avaient tiré à plusieurs reprises en direction d’un appartement d’un immeuble résidentiel du boulevard Perras, à proximité de l’intersection de la 53Avenue. Cinq hommes ont été atteints par balles ; trois d’entre eux ont succombé à leurs blessures. Deux jours plus tard, les autorités ont annoncé la formation d’une équipe composée de la Sûreté du Québec (SQ) et du SPVM afin de lutter contre le trafic des armes à feu et les crimes qui en découlent.

Selon les autorités, dans les minutes qui ont suivi les détonations, plusieurs témoins avaient téléphoné au 911 pour rapporter les coups de feu ainsi que la fuite des suspects à bord de deux véhicules.

Toute personne détenant des informations pertinentes en lien avec cette affaire est invitée à contacter le 911 ou encore son poste de quartier. Pour un signalement anonyme et confidentiel, le centre d’Info-Crime Montréal peut également être joint au 514 393-1133 ou en ligne, par le site infocrimemontreal.ca.