Les enquêteurs de la stratégie de lutte aux armes à feu Centaure ont effectué mercredi soir une saisie d’armes à feu et de stupéfiants dans le quartier de Saint-Henri à Montréal.

Mis à jour le 1er déc. 2021
Florence Morin-Martel
Florence Morin-Martel La Presse

Les perquisitions en cours découlent d’une enquête amorcée en mars. La perquisition mobilisait des policiers de l’Équipe intégrée de lutte au trafic d’armes (EILTA), composée de policiers de la Sûreté du Québec (SQ) et du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

« C’est particulier qu’une opération de ce genre se tienne le soir […] L’enquête a été amorcée en mars dernier, mais elle est toujours active et on s’attend d’avoir un bilan de nos enquêteurs concernant la perquisition dans les prochaines heures », a affirmé en entrevue téléphonique la sergente Audrey-Anne Bilodeau, porte-parole de la SQ.

Il était impossible de savoir dans l’immédiat combien de policiers étaient mobilisés et avec plus de précision ce qui avait été saisi, mais il pourrait y avoir des arrestations.

« Effectivement, ce n’est pas impossible. À certains endroits où nos policiers font des perquisitions, s’il y a des gens sur place, ces gens-là vont être rencontrés et selon leur niveau d’implication on pourrait s’attendre à des arrestations. C’est ce que l’on saura jeudi matin », a indiqué la sergente Bilodeau.

Devant la montée des crimes impliquant des armes à feu, particulièrement à Montréal, le gouvernement du Québec a annoncé en septembre dernier le déploiement d’effectifs policiers pour contrer l’entrée, la circulation et l’utilisation des armes à feu. Surnommée la stratégie Centaure, celle-ci compte aussi sur la collaboration avec différents corps policiers municipaux.

Toute information en lien avec la possession, le trafic ou l’utilisation d’armes à feu peut être communiquée à la ligne d’information CENTAURE au 1-833-888-ARME (2763).

Avec La Presse Canadienne