Des perquisitions de drogues, d’alcool et de véhicules ont été menées par la Sûreté du Québec (SQ) jeudi matin à Sorel-Tracy, en Montérégie. L’opération avait comme but d’amasser des preuves à l’endroit d’un groupe d’individus qui serait à la source d’actes d’intimidation et de violence survenus dans les derniers mois.

Coralie Laplante
Coralie Laplante La Presse

Les personnes auraient ainsi voulu « contrevenir à la vente de stupéfiants et d’alcool de contrebande dans la région de Sorel-Tracy », a expliqué la porte-parole de la SQ, Valérie Beauchamp.

Ainsi, 19 600 $ en argent canadien et quinze caisses d’alcool de contrebande ont été saisis par le corps policier.

Plusieurs drogues ont aussi fait partie des perquisitions, soit plus de 9300 comprimés de méthamphétamine, plus de 200 grammes de cannabis ainsi qu’environ 15 grammes de haschisch.

La SQ a également saisi trois armes à plomb, deux véhicules, et divers items servant au trafic de stupéfiants.

Sept domiciles et deux véhicules ont été visés par les perquisitions. La majorité des demeures se trouvent dans le secteur de la rue Elizabeth et de l’avenue de l’Hôtel-Dieu à Sorel-Tracy.

« Les éléments qui ont été saisis pourraient aider à démontrer l’implication des suspects dans une organisation criminelle », a précisé Valérie Beauchamp. Elle a ajouté que l’opération se déroule à la suite d’une perquisition effectuée en mai dans la municipalité.

L’Escouade régionale mixte (ERM) de la Montérégie a mené l’opération, accompagnée du Groupe d’intervention tactique (GTI) de la SQ et d’un maître-chien.

Des individus ont été rencontrés, mais personne n’a été arrêté.