(Montréal) Un cycliste a été happé samedi matin à Montréal par le conducteur d’un camion qui ne s’est jamais arrêté après l’impact dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville.

La Presse Canadienne

C’est un appel au 911, peu après 5 h, qui a alerté les services d’urgence à propos de la collision survenue sur le boulevard Henri-Bourrassa, tout près de l’intersection avec l’avenue de Bois-de-Boulogne.

Le cycliste, un homme âgé de 53 ans, a été transporté à l’hôpital. Il était toujours dans un état critique, trois heures et demie après le drame.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) est à la recherche d’un véhicule-outil, selon les premières informations transmises par l’agente Véronique Comtois, porte-parole du SPVM. Elle n’a pas précisé toutefois si les policiers recherchent un véhicule de la Ville de Montréal ou appartenant à un entrepreneur.

« La description [du véhicule] reste à être déterminée », a reconnu plus tard son collègue Raphaël Bergeron, également porte-parole du SPVM.

Les enquêteurs sont sur les lieux pour tenter de voir avec les bandes vidéo des caméras de surveillance de commerces dans le secteur exactement quel type de véhicule était impliqué dans l’accident.

Raphaël Bergeron, porte-parole du SPVM

Si l’affaire est considérée comme un délit de fuite, une autre hypothèse n’est pas exclue.

« Pour l’instant, on considère le dossier comme étant un délit de fuite, mais l’hypothèse que le conducteur du camion-outil n’aurait pas remarqué l’impact avec le cycliste est aussi envisagée par nos enquêteurs », a affirmé l’agent Bergeron.

Les policiers espèrent donc pouvoir identifier le véhicule en question grâce aux images des caméras de surveillance et ultimement pouvoir interroger le conducteur.

Un périmètre de sécurité a été érigé dans le secteur afin de permettre aux enquêteurs d’analyser la scène.

L’enquête du SPVM se poursuit.