Un forcené qui tentait d’échapper aux policiers au volant d’une camionnette volée jeudi matin a provoqué plusieurs collisions avec des voitures de police et une longue poursuite entre Laval et Rivière-Rouge, dans les Laurentides.

Vincent Larouche Vincent Larouche
La Presse

Un policier de la Sûreté du Québec a subi des blessures sérieuses à la suite d’une collision et se trouve à l’hôpital, mais on ne craint pas pour sa vie. Un agent de la police de Laval a aussi subi une blessure mineure après le déploiement de son coussin gonflable. Au total, quatre voitures de patrouille ont été endommagées et certaines sont des pertes totales vu la force de l’impact.

Tout a commencé très tôt jeudi matin. La Sûreté du Québec dit avoir été avisée du vol d’une camionnette dans le secteur de Rivière-Rouge, à 165 km au nord-ouest de Montréal.

À 8 h 36, la police de Laval a reçu un appel au 911 pour signaler qu’un homme s’était présenté dans un dépanneur et avait volé des articles après une altercation physique avec un employé sur place. Un témoin avait pris la plaque d’immatriculation du suspect en note, et les policiers ont constaté qu’il s’agissait du véhicule volé dans les Laurentides.

« Deux véhicules de la police de Laval l’ont localisé sur l’autoroute 13 Sud, en direction de Montréal, et il y aurait eu une collision avec deux autos-patrouilles. La poursuite a été annulée pour des raisons de sécurité », explique l’agente Evelyne Boudreau, de la police de Laval.

D’autres policiers de la Sûreté du Québec ont retrouvé le fuyard sur une voie de desserte, dans le secteur de l’échangeur 15-40, à Montréal. Encore là, il aurait provoqué des collisions avec deux voitures de police et pris la fuite, selon les premiers éléments d’enquête rendus publics.

« Il a pris l’autoroute 15 en direction nord. À différents endroits, les policiers ont tenté de l’intercepter. Finalement, le conducteur a été arrêté dans le secteur de Rivière-Rouge non loin de son domicile », explique le sergent Jean-Raphaël Drolet, de la Sûreté du Québec.

Le suspect était visiblement en crise au moment de son arrestation et n’a pu être interrogé dans l’immédiat. « Il a été transporté au centre hospitalier de Rivière-Rouge, où il reçoit des soins », explique le sergent Drolet.

Avec Daniel Renaud, La Presse