Des agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont été samedi la cible de coups de feu pour la quatrième fois en six mois, selon une recension de La Presse, lors d’une importante intervention à Dollard-des-Ormeaux. Une entrée par effraction armée survenue dans un immeuble résidentiel a entraîné le déploiement de plusieurs effectifs policiers, dont le Groupe tactique d’intervention.

Henri Ouellette-Vézina Henri Ouellette-Vézina
La Presse

Daniel Renaud Daniel Renaud
La Presse

Selon nos informations, les deux suspects appréhendés, vraisemblablement à l’issue d’un braquage à domicile raté, étaient cachés derrière une porte, dans le garage de l’immeuble, et auraient tiré à deux reprises en direction des patrouilleurs du SPVM qui venaient d’arriver sur les lieux, sans les atteindre.

C’est la quatrième fois que des agents du SPVM en service sont la cible de coups de feu en l’espace de six mois.

Il y a deux semaines, le 28 janvier, l’agresseur de l’agent Sanjay Vig, qui venait d’interpeller Mamadi III Fara Camara, a tiré deux fois vers le patrouilleur, sans l’atteindre, avant de prendre la fuite à bord de sa voiture. Le suspect et l’arme de service du policier n’ont toujours pas été retrouvés.

Le 3 octobre, un individu, Denis Leblanc, soupçonné d’avoir tué ses deux sœurs dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, aurait ouvert le feu en direction de policiers, avant d’avoir un échange de tirs avec ces derniers et d’être appréhendé.

Enfin, le 13 septembre, alors que des policiers à vélo patrouillaient dans le Vieux-Port, un individu, Adam Pichette, aurait tiré dans leur direction, avant qu’ils répliquent. En tout, une trentaine de coups de feu ont été tirés et cinq personnes ont été blessées, dont l’un des policiers.

Effraction armée

C’est vers 7 h 10 qu’un premier appel a été fait au 911 pour signaler la présence de « deux suspects armés » dans un appartement rue Davignon, à l’angle de la rue Norgrove, à Dollard-des-Ormeaux, samedi matin.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Opération policière rue Davignon, à Dollard-des-Ormeaux, samedi

« Quand on est arrivés sur les lieux, on a pu rapidement procéder à l’arrestation d’un individu », a confirmé tôt en matinée le porte-parole de la police de Montréal, Jean-Pierre Brabant. Avant d’être arrêté à son tour, le deuxième suspect s’était « barricadé » à l’intérieur d’un appartement, rue Davignon, forçant les policiers à endiguer l’endroit et à entamer des négociations avec lui.

Les deux hommes arrêtés sont respectivement âgés de 40 ans et de 18 ans.

Des chefs d’accusation devraient bientôt être déposés contre les deux suspects, mais on ignore pour le moment leur nature exacte. Ils devront d’abord comparaître devant un juge. Notons qu’une arme à feu a été saisie et pourrait être présentée comme élément de preuve en cour.

Recherches supplémentaires

Malgré ces deux arrestations, l’opération policière en cours s’est poursuivie jusqu’en milieu d’après-midi, samedi.

Dans l’intervalle, un périmètre de protection policière a été aménagé dans le secteur, au niveau de la rue Davignon. Il est demeuré en place une bonne partie de la journée.

La Société de transport de Montréal a, de son côté, déployé un autobus d’urgence sur les lieux pour accueillir les personnes de l’immeuble résidentiel qui avaient été évacuées. Au moins une trentaine de résidants ont été placés sous protection. Ils ont été en mesure de retourner dans leur logis graduellement au courant de la journée, au fur et à mesure que chaque appartement était inspecté par les agents.

Personne, y compris policiers, suspects ou résidants, n’a été blessé lors de l’intervention, a confirmé le SPVM en début de matinée. Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur les circonstances et les causes exactes de cet évènement.

— Avec Léa Carrier, La Presse