Le sexagénaire qui avait été retrouvé grièvement blessé dans son appartement lors d’un incendie survenu à Montréal-Nord, lundi soir, est décédé à l’hôpital, ont annoncé les autorités mardi.

Mis à jour le 2 févr. 2021
Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

« Malheureusement, dans cet événement, les autorités médicales nous ont confirmé en fin d’avant-midi que l’homme âgé de 67 ans avait succombé à ses blessures », a indiqué un porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Julien Lévesque.

En milieu de nuit, mardi, on craignait toujours pour la vie de la victime, selon ce qu’avait rapporté le corps policier montréalais. Comme le protocole l’indique lorsqu’un décès survient pendant un feu, l’enquête a été transférée à la Section des incendies criminels du SPVM. Le dossier sera aussi transféré au bureau du coroner, a indiqué M. Lévesque.

Pour le moment, tout indique que le sinistre, qui a été contenu au logement de la victime, ait été d’origine accidentelle. L’hypothèse qu’il ait été allumé par un article de fumeur est d’ailleurs considérée.

Rappelons que l’incendie avait d’abord éclaté vers 21 h 20 dans l’un des logements situés au-dessus d’un immeuble comptant des établissements commerciaux au rez-de-chaussée sur le boulevard Perras, entre les avenues Georges-Pichet et Lamoureux, dans Montréal-Nord.

À l’arrivée des pompiers du Service de sécurité incendie de Montréal (SSIM), l’homme était inconscient et gravement brûlé. Il était la seule personne présente sur les lieux.