Un homme de 26 ans connu des services policiers a perdu la vie après avoir été atteint par balles dans le secteur montréalais d’Hochelaga, dans une ruelle derrière la station de métro Joliette. Il s’agit du premier homicide à survenir sur le territoire du SPVM cette année.

Mayssa Ferah Mayssa Ferah
La Presse

Daniel Renaud Daniel Renaud
La Presse

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a reçu un appel vers 7 h 15 concernant un homme atteint par plusieurs projectiles, précise la porte-parole Véronique Comtois.

Les tirs ont eu lieu sur la rue Hochelaga près de la rue Joliette derrière la station de métro du même nom, laissant la victime gravement blessée. D’abord transporté en centre hospitalier, le jeune homme est décédé en milieu d’après-midi, confirme le SPVM.

Walid Meddane était connu des policiers. Il faisait toujours l’objet devant les tribunaux d’une accusation de fraude relativement à une enquête effectuée l’année dernière par les policiers de la Sûreté du Québec de la région de la Beauce.

Walid Meddane avait quelques antécédents criminels. Il avait notamment été condamné à une peine de 18 mois en 2017 pour le vol et l’agression armée d’un chauffeur Uber en décembre 2016. La procureure de la Couronne avait alors fait valoir que Meddane s’affichait sans ambiguïté sur les réseaux sociaux comme membre de gang de rue d’allégeance Bleue (Crips).

En 2015, pour une affaire de possession de cocaïne, il avait été condamné à une peine avec sursis et 200 heures de travaux communautaires, assortis d’une probation d’une durée de 18 mois.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Un important périmètre policier a été érigé.

Un important périmètre a été érigé sous les regards curieux des passants peu après l’évènement. La station de métro demeurait accessible, mais l’entrée via la rue Joliette est bloquée. En fin de soirée, la scène n’était toujours pas levée.

Les enquêteurs sont sur place et l’escouade canine a été demandée en renfort. Aucun suspect n’a été identifié pour l’instant.