(Saint-Jérôme) La police croit qu’un sexagénaire de Saint-Jérôme qui vient d’être jeté en prison pour s’être livré à des crimes de nature sexuelle sur une petite fille de 11 ans a peut-être fait d’autres victimes.

La Presse canadienne

Claude Bigras, âgé de 61 ans, a été condamné récemment à une sentence de 10 mois d’emprisonnement pour voyeurisme, harcèlement criminel et intrusion de nuit. Il avait épié la jeune fille par la fenêtre de sa chambre.

Le Service de police de la Ville de Saint-Jérôme (SPVSJ) signale que lorsque cette affaire a été portée à l’attention du public, deux présumées victimes ont été rencontrées par les enquêteurs.

Sept nouveaux chefs d’accusation ont ensuite été portés contre Claude Bigras, notamment pour agression sexuelle.

Plusieurs victimes de l’individu qui possède un lourd passé judiciaire ont été identifiées. La structure de gestion des enquêtes sur les crimes en série (GECS), coordonnée par la Sûreté du Québec (SQ), a donc été déployée.

Le SPVSJ demande aux citoyens qui auraient été témoins ou victimes de Claude Bigras pour des actes de voyeurisme ou d’agression sexuelle de communiquer avec ses enquêteurs.