L’homme atteint par un projectile d’arme à feu à Saint-Lambert, sur la rive-sud de Montréal, dimanche après-midi, est François Leblanc, 53 ans, que la police considère comme une relation des Hells Angels de la section South, a appris La Presse.

Daniel Renaud Daniel Renaud
La Presse

L’événement se serait produit vers 14 h 30 sur la rue Victoria, près de l’intersection avec la rue Green. La victime déambulait sur le trottoir lorsqu’au moins un suspect s’est approché et a ouvert le feu. Des commerces se trouvent près de l’endroit où a été commis le crime. Il semble que la victime est un habitué d’un restaurant situé à proximité.

Ce sont des enquêteurs des crimes majeurs du Service de police de la ville de Longueuil qui enquêtent sur cette tentative de meurtre, mais il est fort à parier qu’il y aura une collaboration avec la Sûreté du Québec dont l’un des mandats est de lutter contre les motards dans la province.

Personne n’a encore été arrêté.

Il s’agit du quatrième attentat par arme à feu à survenir dans la région de Montréal depuis samedi.

Vers 21 h samedi soir, un homme de 40 ans a été atteint mortellement par au moins une balle, près de l’intersection du boulevard Décarie et de la rue MacDonald, non loin de la station de métro Côte-Vertu, dans l’arrondissement Saint-Laurent.

Selon nos informations, la victime serait un ancien membre des Ruff Riders, un gang connu dans le secteur de Pierrefonds.

Vers 4 h dimanche matin, un homme de 29 ans a été atteint par plusieurs projectiles dans un bar de la rue Saint-Hubert, dans le secteur Petite-Patrie du quartier Rosemont. Il a été transporté à l’hôpital où l’on ne craint pas pour sa vie.

Enfin, une quinzaine de minutes plus tard, un homme de 25 ans, blessé par balle dans le haut du corps, s’est présenté dans un hôpital de Montréal, où il a reçu les soins nécessaires et où il repose hors de danger.

À première vue, tout indique que la tentative de meurtre à Saint-Lambert, le meurtre à Montréal, et les deux tentatives de meurtre de ce matin dans la métropole, ne seraient pas liés entre eux.

Toutefois, le SPVM n’est pas en mesure d’indiquer s’il y a un lien entre les deux événements de ce matin. Les deux victimes ne collaborent pas.

– Avec la collaboration de Raphaël Pirro

Pour joindre Daniel Renaud, composez le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l’adresse postale de La Presse.