La magistrature québécoise accueille des forces fraîches. Le gouvernement fédéral a fait la nomination jeudi de deux juges à la Cour d’appel du Québec et de quatre juges en Cour supérieure du Québec pour remplacer des départs à la retraite et des postes vacants.

Louis-Samuel Perron Louis-Samuel Perron
La Presse

Le plus haut tribunal de la province ouvre ses portes à Sophie Lavallée, professeure à la Faculté de droit de l’Université Laval, et au juge de la Cour supérieure Guy Cournoyer. Magistrat depuis 2007, le juge Cournoyer est une figure bien connue du palais de justice de Montréal, puisqu’il a piloté de nombreux procès d’envergure comme celui de Luka Rocco Magnotta.

Les heureux élus en Cour supérieure sont Tiziana Di Donato, avocate au cabinet Morency, Marie-Hélène Montminy, associée chez Carter Gourdeau Avocats, Alexander Pless, avocat général principal au ministère de la Justice Canada à Montréal et Katheryne Alexandra Desfossés, avocate chez Cain Lamarre à Drummondville.