Un enfant de 8 ans qui revenait d’un camp de jour est mort après avoir été happé par une voiture, mercredi après-midi, à Montréal. Une automobiliste s’est arrêtée à un arrêt obligatoire et en reprenant sa route, elle a frappé un enfant qui traversait l’intersection pour rejoindre son parent de l’autre côté de la rue.

Audrey Ruel-Manseau Audrey Ruel-Manseau
La Presse

L’accident est survenu vers 16 h, sur la rue Saint-Ambroise, à l’intersection de la rue du Square-Sir-George-Étienne-Cartier, dans l’arrondissement du Sud-Ouest, à Montréal. Un appel au 911 a été fait pour un enfant happé par une voiture à l’extrémité du parc Gédéon-de-Catalogne.

« À leur arrivée, les policiers localisent au sol un enfant de 8 ans, blessé au bas du corps. Il est conscient et transporté en centre hospitalier. Malheureusement, il est décédé de ses blessures », a confirmé l’agente Caroline Chèvrefils, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

La conductrice de la voiture, une femme de 34 ans, a subi un choc nerveux. Une passagère de 31 ans était aussi dans le véhicule.

Des enquêteurs du SPVM se sont rendus sur place pour connaître les circonstances du tragique accident. Selon les premières informations recueillies sur les lieux du drame, la femme circulait en direction est sur la rue Saint-Ambroise, elle a immobilisé son véhicule à un arrêt obligatoire. Après avoir fait son arrêt, elle est repartie, toujours en direction est, et a happé l’enfant qui traversait la rue du Square-Sir-George-Étienne-Cartier, du nord vers le sud.

La petite victime venait de quitter un camp de jour du Centre Récréatif, Culturel et Sportif St-Zotique (CRCS St-Zotique). « Un enfant a été renversé par une voiture en traversant la rue pour rejoindre son parent. C’est avec beaucoup de tristesse que nous vous informons que l’enfant est décédé des suites de l’accident », a indiqué le Centre Récréatif, Culturel et Sportif St-Zotique (CRCS St-Zotique), sur sa page Facebook, en soirée.

Les activités du camp de jour sont suspendues jusqu’à lundi prochain.

« Il va sans dire que toutes nos pensées vont vers la famille. Une ressource viendra rencontrer les moniteurs et le personnel du Centre afin d’offrir du support, de l’aide et des références psychosociales », a indiqué le CRCS St-Zotique.

Le maire de l’arrondissement, Benoit Dorais, a assuré que l’arrondissement était en contact avec le CRCS St-Zotique pour épauler tant les adultes que les enfants dans ce drame.

« Malgré tous les efforts des premiers répondants et du SPVM, il n’a malheureusement pas été possible de sauver la vie du jeune en question. Au nom de l’ensemble des élus du Sud-Ouest, je tiens à offrir mes plus sincères condoléances à l’ensemble de sa famille », a écrit M. Dorais sur sa page Facebook, en soirée.