Éric Lapointe, qui doit répondre à une accusation de voies de fait sur une femme, fait face à un nouveau chef d’accusation. Il est accusé d’avoir communiqué avec la plaignante pendant le temps des Fêtes, alors qu’il n’en avait pas le droit.

Véronique Lauzon Véronique Lauzon
La Presse

Le procès d’Éric Lapointe, accusé de voies de fait sur une femme, devrait avoir lieu les 27, 28 et 29 octobre prochain, à la Cour municipale de Montréal. Selon un document de cour, les faits se seraient déroulés à la résidence de l’artiste à Montréal, le 30 septembre 2019.

L’artiste avait signé une promesse de ne pas communiquer avec la victime alléguée, dont l’identité est protégée par une ordonnance de non-publication, et de ne pas s’approcher à moins de 100 mètres d’elle.

Selon une dénonciation signée le 9 juin à la cour municipale de la Ville de Montréal, Éric Lapointe ne se serait pas conformé à une des conditions de cette promesse, c’est-à-dire de « s’abstenir de communiquer, directement ou indirectement » avec la victime alléguée. L’infraction aurait eu lieu le lendemain de Noël, donc « le ou vers le 26 décembre 2019 ».

L’homme de 50 ans devra comparaître pour cette infraction au Code criminel le 7 août à la cour municipale de Montréal.

Éric Lapointe n’a pas voulu commenter cette nouvelle accusation, mardi.

Son avocat, Jacklin Turcot, a aussi décliné la demande d’entrevue de La Presse. Dans le passé, MTurcot avait indiqué qu’il espérait que l’affaire se règle à l’amiable. « Très humblement, je suis d’avis que la résolution de conflit passe par la communication. Mais bon, depuis le jour 1, on a interdit à M. Lapointe de communiquer avec la plaignante et il respecte ses conditions », avait-il dit aux journalistes le 30 janvier dernier.

Toujours présent sur la scène musicale

Jusqu’à présent, Éric Lapointe et la victime alléguée n’ont pas assisté aux audiences. La vedette québécoise n’a pas non plus commenté ces accusations dans les médias.

En octobre 2019, un peu avant que l’accusation de voies de fait soit déposée, le chanteur avait annoncé son départ de l’émission La voix « pour des raisons personnelles » sur les réseaux sociaux. Il était l’un des coachs de cette émission populaire depuis 2014 sur les ondes de TVA.

Par contre, le chanteur n’a jamais arrêté d’offrir des spectacles et il a également sorti le simple À l’abri du monde entier, le 24 avril dernier.