(Longueuil) Le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) rapporte qu’une jeune femme de la Montérégie qui était portée disparue depuis plus d’un an et demi a été retrouvée saine et sauve vendredi dernier à Windsor, dans le sud-ouest de l’Ontario.

Jean-Philippe Denoncourt
La Presse canadienne

La police signale que lorsque Jame Laura May a été reconnue par une agente de police de Windsor, elle était en proie à une détresse importante. Dans le passé, Mme May a dû vivre en placement forcé en raison de problèmes de santé mentale.

La disparition de Mme May avait été portée à l’attention de différents corps policiers du Canada. La policière qui l’a localisée a pu la reconnaître en observant l’un de ses tatouages.

La jeune Québécoise était alors en possession de fausses pièces d’identité d’une excellente qualité, selon ce qu’affirme le SPAL. Lors de la longue enquête sur cette disparition, le sergent-détective Éric Déry avait découvert qu’une personne de l’entourage de la jeune femme avait été un producteur de fausses pièces d’identité.

À son avis, la possession de pièces d’identité d’une aussi bonne qualité a pu aider la jeune femme à passer sous le radar pendant 20 mois.

Jame Laura May, qui est maintenant âgée de 26 ans, avait été vue avec certitude pour la dernière fois le 13 octobre 2018 à Longueuil. Elle assistait alors à la projection d’un film avec sa mère dans une salle de cinéma, mais elle est sortie avant la fin pour ne jamais revenir.

Des informations signalant qu’elle avait été aperçue en avril 2019 à Saint-Jérôme n’ont jamais été confirmées, malgré les vérifications policières.

La police avait renouvelé son appel à l’aide du public pour localiser Jame Laura May car elle avait quitté son domicile sans la médication qu’elle doit prendre quotidiennement pour l’aider à lutter contre ses problèmes mentaux.

L’organisme caritatif Jeunesse au Soleil avait aussi offert l’automne dernier une récompense de 3000 $ à toute personne qui fournirait une information qui permettrait de la retrouver.

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil affirme que c’est avec soulagement que la famille et les proches de Jame Laura May ont appris qu’elle avait été retrouvée après 20 mois d’absence.