Deux fillettes ont subi une attaque à l’arme blanche samedi en début de soirée dans le secteur de Villeray, à Montréal. Une des deux victimes est décédée, confirme une source policière à La Presse. L’autre, entre la vie et la mort. Elles sont âgées de 5 et 11 ans, a confirmé en fin de soirée le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Mayssa Ferah Mayssa Ferah
La Presse

Une troisième personne a subi des blessures sérieuses et luttait également pour sa vie bien que son état est « relativement stable », selon les ambulanciers.

L’évènement s’est déroulé sur la rue Rousselot à 18 h 18.

Francis Cantin, un résidant du quartier, faisait son jogging lorsqu’il a aperçu deux voitures de police devant une résidence. Un homme en détresse est ensuite sorti dans la rue. Il hurlait et pleurait, décrit M.  Cantin. « Elle a tué mes filles, elle a poignardé mes filles, elles sont mortes », criait-il.

Une douzaine de policiers étaient sur place autour de l’homme qui semblait âgé dans la soixantaine, selon le témoin.

« Je suis choqué qu’on l’ait laissé aussi longtemps dehors à répéter les mêmes mots sans arrêt. Il était en détresse dans la rue, laissé à lui-même. Deux ambulances sont ensuite arrivées. Tout s’est produit tellement vite », poursuit M.  Cantin.

Une femme âgée de 34 ans a été arrêtée sur les lieux par des patrouilleurs, a précisé l’agent Julien Lévesque, un porte-parole du SPVM.

Les policiers n’étaient pas en mesure en fin de soirée de confirmer la relation entre les deux fillettes ainsi que le lien avec la suspecte.

– Avec La Presse canadienne