Une veillée en ligne incluant des hommages préenregistrés et des pièces musicales saluant la mémoire des 22 personnes décédées dans une tuerie la fin de semaine dernière en Nouvelle-Écosse a commencé vendredi avec une prestation au violon de la plus jeune victime du massacre.

La Presse canadienne

Les résidants de la Nouvelle-Écosse ont passé la semaine à recueillir des hommages enregistrés de personnalités publiques, dont le premier ministre Justin Trudeau, le premier ministre Stephen McNeil et la gouverneure générale Julie Payette.

La violoniste de la Nouvelle-Écosse, Natalie MacMaster, s’est enregistrée en harmonie avec une vidéo d’Emily Tuck, âgée de 17 ans, jouant la valse « In Memory of Herbie MacLeod », publiée sur Facebook un mois avant que l’adolescente ne soit tuée avec sa mère et son père à Portapique.

Emily Tuck était l’une des 22 personnes qui sont décédées samedi et dimanche lorsqu’un homme armé déguisé en policier de la GRC et au volant d’une réplique d’un véhicule de patrouille a mis le feu et a tiré sur ses victimes sur 90 kilomètres dans le nord de la Nouvelle-Écosse.

Dans son message, M. Trudeau a déclaré que les personnes tuées, parmi lesquelles une policière de la GRC et une enseignante, représentaient ce qu’il y a de mieux au Canada et que le pays pleurait avec leurs proches.

Mme Payette a lancé les hommages en exprimant son chagrin face à la violence et en soulignant que la veillée devait avoir lieu en ligne alors que les Canadiens combattent « l’autre ennemi invisible », la pandémie de COVID-19 qui a restreint les rassemblements physiques.

Les musiciens George Canyon, Jenn Grant et Reeny Smith ont également enregistré des performances musicales au cours d’un évènement de 90 minutes diffusé en ligne et par CBC-Radio-Canada, CTV et plusieurs stations de radio.